Les orgues de  Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-C

Organiste titulaire

Bruno Mathieu

Concerts

Régulièrement

Messes avec orgue

Samedi 18h30, Dimanche 8h45, 10h, 11h30 Audio (Bruno Mathieu) Jean Langlais Troisième Symphonie pour orgue 1. Introduction 2. Cantabile 3. Intermezzo 4. Un dimanche matin à New York 5. Orage en Floride
L’église datant du milieu du XIXème siècle disposait d’un orgue Mutin (1914) à 2 claviers. Le mauvais état de cet instrument ne permettant pas de concevoir un projet pédagogique et culturel de qualité, il a été décidé de construire un nouvel orgue. Le projet présenté conjointement par la manufacture d’orgues belge Thomas et la manufacture française Béthines-les-Orgues a été retenu. L’esthétique retenue pour l’instrument sera romantique rhénane. Elle s’inspire fortement de celle de l’orgue construit à Stavelot (Belgique) en 1841 par la manufacture de Willem Korfmacher. Une partie de la tuyauterie de l’instrument précédent (récit notamment) a pu être réemployée. Les principales caractéristiques de l’instrument sont les suivantes : 3 claviers manuels, dont 1 récit expressif 29 jeux réels (dont 15 baladeurs) Présence d’un combinateur Accouplements en 16, 8 et 4 Console en fenêtre. Source: Orgue en France
C'est un bâtiment massif aux corniches néo- médiévales. Le clocher est décentré à l'arrière de l'édifice à l'angle gauche1.L'édifice actuel est le fruit d'agrandissements successifs d'une première église inaugurée en 1855. Un concours est lancé en 1869 pour élever un nouvel édifice, remporté par Anatole de Baudot. Le projet est ajourné par la guerre de 1870, et on se contente d'agrandir l'église qui subit encore plusieurs travaux jusqu'en 1912. Les vitraux, représentant notamment sainte Odile et sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, sont de l'atelier des frères Mauméjean4. Source : Wikipedia
Les orgues de Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-Z
C'est un bâtiment massif aux corniches néo-médiévales. Le clocher est décentré à l'arrière de l'édifice à l'angle gauche1.L'édifice actuel est le fruit d'agrandissements successifs d'une première église inaugurée en 1855. Un concours est lancé en 1869 pour élever un nouvel édifice, remporté par Anatole de Baudot. Le projet est ajourné par la guerre de 1870, et on se contente d'agrandir l'église qui subit encore plusieurs travaux jusqu'en 1912. Les vitraux, représentant notamment sainte Odile et sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, sont de l'atelier des frères Mauméjean4. Source : Wikipedia

Organiste titulaire

Bruno Mathieu

Concerts

Régulièrement

Messes avec orgue

Samedi 18h30, Dimanche 8h45, 10h, 11h30 Audio (Bruno Mathieu) Jean Langlais Troisième Symphonie pour orgue 1. Introduction 2. Cantabile 3. Intermezzo 4. Un dimanche matin à New York 5. Orage en Floride
L’église datant du milieu du XIXème siècle disposait d’un orgue Mutin (1914) à 2 claviers. Le mauvais état de cet instrument ne permettant pas de concevoir un projet pédagogique et culturel de qualité, il a été décidé de construire un nouvel orgue. Le projet présenté conjointement par la manufacture d’orgues belge Thomas et la manufacture française Béthines-les-Orgues a été retenu. L’esthétique retenue pour l’instrument sera romantique rhénane. Elle s’inspire fortement de celle de l’orgue construit à Stavelot (Belgique) en 1841 par la manufacture de Willem Korfmacher. Une partie de la tuyauterie de l’instrument précédent (récit notamment) a pu être réemployée. Les principales caractéristiques de l’instrument sont les suivantes : 3 claviers manuels, dont 1 récit expressif 29 jeux réels (dont 15 baladeurs) Présence d’un combinateur Accouplements en 16, 8 et 4 Console en fenêtre. Source: Orgue en France