Les orgues de  Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-C

Courbevoie,

Saint-Maurice-

de-Bécon

216 Rue Armand Silvestre, 92600 Courbevoie 1865 - Cavaillé-Coll

1912 - Mutin

1976 - Jean Jonet

2015 - Denis Lacorre & Laurent Plet

III/37 - traction mécanique - composition

Photos : Victor Weller
Au début du XXème siècle, le quartier de Bécon-les- Bruyères ne disposait que de la chapelle Saint- Charles. Une donatrice offrit un terrain rue Armand-Silvestre en mémoire de son fils Maurice, avocat très connu et très croyant. La construction du nouvel édifice fut alors confiée par l'architecte Julien Barbier entre 1907 à 1911. L’église est de style néo-roman, et principalement en béton armé. Le centre de la façade est orné de la sculpture d'un Christ étendant les bras. La nef est précédée d'un narthex et terminée par un chevet plat.

Organiste titulaire

Thomas Monnet

Concerts

Régulièrement

Masses with organ

Samedi à 18h30, Dimanche à 9h30 et 11h Vidéo Thomas Monnet Site of the organ
Le grand-orgue de Saint-Maurice fut construit primitivement en 1865 par Aristide Cavaillé-Coll pour la chapelle privée du Marquis Ernest-Marie-Charles de Lambertye à Gerbéviller (Meurthe-et-Moselle). Il y reçut les organistes parisiens Alexis Chauvet (récent titulaire à la Trinité), Auguste Andlauer (futur titulaire à Notre- Dame-des-Champs, la paroisse d’Aristide Cavaillé-Coll), Lefébure-Wély (« l'organiste officiel du Second Empire »), Camille Saint-Saëns (organiste du Cavaillé-Coll de La Madeleine) et Jacques-Nicolas Lemmens. Ernest-Marie-Charles de Lambertye mourut le 23 février 1904 ; son neveu, et héritier, décida alors de se séparer de cet orgue encombrant afin de rétablir quelque peu la situation financière. Il fut racheté en 1909 par le chanoine Oudin et placé dans la nouvelle église de Saint- Maurice de Bécon-les-Bruyères. L’instrument y fut transféré par Mutin en 1912, après quelques transformations. Après 1925 le Physharmonica disparut. En 1976, le facteur Jean Jonet y effectua de malheureuses transformations qui firent évoluer la composition de l’instrument vers l’esthétique néo-classique alors en vogue. L’instrument fut classé Monument Historique en 1985 et, dès lors, il fit l’objet d’études sur sa facture. Une association pour sa restauration et sa sauvegarde fut crée en 2006. De 2013 à 2015, l’instrument fut entièrement restauré par Denis Lacorre et Laurent Plet qui rétablirent la disposition originale de 1865.
Les orgues de Paris

Courbevoie,

Saint-Maurice-

de-Bécon

216 Rue Armand Silvestre, 92600 Courbevoie 1865 - Cavaillé-Coll

1912 - Mutin

1976 - Jean Jonet

2015 - Denis Lacorre & Laurent Plet

III/37 - traction mécanique - composition

ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-Z
Le grand-orgue de Saint-Maurice fut construit primitivement en 1865 par Aristide Cavaillé-Coll pour la chapelle privée du Marquis Ernest-Marie-Charles de Lambertye à Gerbéviller (Meurthe-et-Moselle). Il y reçut les organistes parisiens Alexis Chauvet (récent titulaire à la Trinité), Auguste Andlauer (futur titulaire à Notre-Dame-des-Champs, la paroisse d’Aristide Cavaillé-Coll), Lefébure-Wély (« l'organiste officiel du Second Empire »), Camille Saint-Saëns (organiste du Cavaillé-Coll de La Madeleine) et Jacques-Nicolas Lemmens. Ernest-Marie-Charles de Lambertye mourut le 23 février 1904 ; son neveu, et héritier, décida alors de se séparer de cet orgue encombrant afin de rétablir quelque peu la situation financière. Il fut racheté en 1909 par le chanoine Oudin et placé dans la nouvelle église de Saint-Maurice de Bécon-les-Bruyères. L’instrument y fut transféré par Mutin en 1912, après quelques transformations. Après 1925 le Physharmonica disparut. En 1976, le facteur Jean Jonet y effectua de malheureuses transformations qui firent évoluer la composition de l’instrument vers l’esthétique néo-classique alors en vogue. L’instrument fut classé Monument Historique en 1985 et, dès lors, il fit l’objet d’études sur sa facture. Une association pour sa restauration et sa sauvegarde fut crée en 2006. De 2013 à 2015, l’instrument fut entièrement restauré par Denis Lacorre et Laurent Plet qui rétablirent la disposition originale de 1865.

Organiste titulaire

Thomas Monnet

Concerts

Régulièrement

Masses with organ

Samedi à 18h30, Dimanche à 9h30 et 11h Vidéo Thomas Monnet Site of the organ