Les orgues de  Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-C

Chapelle de

Notre Dame d'espérance

(Chapelle de maison mère des religieuses franciscaines) 31, Rue Dombasle, 75015 Paris 1910 (~) - Théodore Puget (?)

1959 - Picaud

1972 - Jonet

2017 - Yves Fossaert

II/10 - transmission mécanique

Grand-orgue Principal 8 Bourdon 8 Prestant 4 Récit Gambe 8 Cor de nuit 8 Flûte 4 Nasard 2 2/3 Doublette 2 Tierce 1 3/5 Pédale Soubasse 16 Video Jeroen de Haan
Photo: Jeroen de Haan On sait très peu de chose sur l’origine de cet instrument qui semble avoir été construit pour un autre lieu par le facteur Toulousain Puget, vers 1910 et dont il ne reste que très peu de choses. Il est probable que des transformations, notamment concernant façade, aient été faites par la firme Beuchet- Debierre (Picaud, 1959). En 1972, l’orgue à été profondément transformé par Jean Jonet et son successeur Jean-Claude Alcouffe. Lors de son transfert à Paris, la Pédale a été pneumatisée, puis électrifiée par la suite. En 2017, lors de la restauration intérieure de la chapelle, l’orgue est démonté et remonté par Yves Fossaert qui en profité pour restaurer les sommiers et refaire une nouvelle mécanique pour la Pédale en supprimant tous les ajouts électriques. Curieusement, le Bourdon 8' du GO comporte sa première octave composée de tuyaux ouverts de Flûte. Un grand merci au facteur d’orgues Yves Fossaert pour les informations concernant cet instrument.
Les orgues de Paris

Chapelle de

Notre Dame

d'espérance

(Chapelle de maison mère des religieuses franciscaines) 31, Rue Dombasle, 75015 Paris 1910 (~) - Théodore Puget (?)

1959 - Picaud

1972 - Jonet

2017 - Yves Fossaert

II/10 - transmission mécanique

Grand-orgue Principal 8 Bourdon 8 Prestant 4 Récit Gambe 8 Cor de nuit 8 Flûte 4 Nasard 2 2/3 Doublette 2 Tierce 1 3/5 Pédale Soubasse 16 Video Jeroen de Haan
ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-Z
Photo: Jeroen de Haan On sait très peu de chose sur l’origine de cet instrument qui semble avoir été construit pour un autre lieu par le facteur Toulousain Puget, vers 1910 et dont il ne reste que très peu de choses. Il est probable que des transformations, notamment concernant façade, aient été faites par la firme Beuchet- Debierre (Picaud, 1959). En 1972, l’orgue à été profondément transformé par Jean Jonet et son successeur Jean-Claude Alcouffe. Lors de son transfert à Paris, la Pédale a été pneumatisée, puis électrifiée par la suite. En 2017, lors de la restauration intérieure de la chapelle, l’orgue est démonté et remonté par Yves Fossaert qui en profité pour restaurer les sommiers et refaire une nouvelle mécanique pour la Pédale en supprimant tous les ajouts électriques. Curieusement, le Bourdon 8' du GO comporte sa première octave composée de tuyaux ouverts de Flûte. Un grand merci au facteur d’orgues Yves Fossaert pour les informations concernant cet instrument.