Les orgues de  Paris
ORGUES DE PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-C

Chapelle Notre Dame

de Paix de Picpus

(Maison de la congrégation du Sacré-Cœur et de l'Adoration perpétuelle) 33, rue de Picpus, 75012 Paris 1882 - Cavaillé-Coll

II/12 - traction mécanique - composition

La chapelle La congrégation des Sacrés-Coeurs de l'Adoration Perpétuelle occupe les bâtiments de l'ancien couvent de Notre-Dame-de-la-Victoire-de-Lépante, fondé en 1640 par Mgr de Gondi. Comme les autres établissements religieux, il fut fermé en 1792 et vendu. Les religieuses de l'Adoration Perpétuelle, ordre voué à l'enseignement des jeunes filles, s’installèrent en 1804 et reconstruisirent la chapelle sur le lieux où furent inhumés de nombreux martyrs de la Révolution française. La chapelle a été construite en 1841 par l'architecte Joseph-Antoine Froelicher. C'est aussi le lieu de commémoration des victimes de la grande Terreur de 1794, notamment les Bienheureuses Carmélites de Compiègne. Messes avec orgue Dimanche à 10h30
L’orgue L’orgue a été construit par les ateliers Cavaillé-Coll en 1882. La console est signée par la plaque numéro 11 de la firme. L’instrument fut livré le 27 mai 1882. A une époque indéterminée la Voix-Humaine fut remplacée par une Quinte.
Les orgues de Paris

Chapelle Notre Dame

de Paix de Picpus

(Maison de la congrégation du Sacré-Cœur et de l'Adoration perpétuelle) 33, rue de Picpus, 75012 Paris 1882 - Cavaillé-Coll

II/12 - traction mécanique - composition

ORGUES DE PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt ACCUEIL A-Z
L’orgue L’orgue a été construit par les ateliers Cavaillé-Coll en 1882. La console est signée par la plaque numéro 11 de la firme. L’instrument fut livré le 27 mai 1882. A une époque indéterminée la Voix-Humaine fut remplacée par une Quinte.